Tout sur l'immobilier à Paris 14 et alentours
estimation à Paris 14e
Vendre un bien

Les critères subjectifs : à quel point sont-ils importants dans une estimation ?

Pour que l’estimation réalisée par un agent immobilier soit pertinente, celui-ci doit prendre en considération plusieurs facteurs essentiels. Les principaux sont des critères objectifs, comme l’emplacement du logement, sa taille et son état général. Mais comment faire pour estimer les critères « subjectifs », ceux qui ne dépendent pas d’un fait observable, mais plutôt de tendances susceptibles d’évoluer au fil du temps ? Découvrez quelle importance ont les critères subjectifs dans une estimation à Paris 14e, et pourquoi le regard d’un professionnel est indispensable pour fixer le prix de votre appartement.

Les critères subjectifs, grands ignorés des vendeurs

Quand un vendeur cherche à réaliser soi-même une estimation à Paris 14e, les critères subjectifs lui passent souvent par-dessus la tête. Il faut dire que le concept est difficile à cerner, surtout pour un novice. Car les critères subjectifs ne répondent à aucune loi consultable. Il n’y a que la logique dictée par l’offre et la demande.

Vous avez commencé votre estimation par les facteurs indispensables (emplacement, taille et état général) ? Vous avez même songé à évaluer les prestations du logement ? Bravo. Pourtant, il vous manque encore quelque chose pour une estimation à Paris 14e juste. C’est la prise en compte des besoins des acheteurs.

Les critères subjectifs n’ont pas de valeur intrinsèque. Il s’agit plus de donner une valeur d’après l’attractivité d’un aspect ou d’un autre, à l’instant de référence de l’estimation. Qu’est-ce qui a le plus de valeur entre une salle de bains avec douche, et une autre avec baignoire ? Concrètement, ni l’une ni l’autre. Mais pour certains acheteurs, c’est un détail qui compte.

Des facteurs complexes à prendre en compte dans une estimation

Les acquéreurs sont à la recherche de quelque chose de spécifique. Ils ont chacun des envies et besoins qui leur sont propres. Ainsi, une prestation est indispensable pour les uns, mais sans intérêt pour d’autres. Parfois même, un détail peut être rédhibitoire pour une catégorie d’acheteurs.

D’où l’extrême complexité des critères subjectifs dans une estimation à Paris 14e. N’importe quoi peut devenir un critère subjectif. C’est une question de circonstances. Par exemple, votre appartement donne vue sur les Catacombes de Paris ? Superbe. Sauf que la plupart des acheteurs du moment désirent être tranquilles. Dans ce cas, la circulation, le bruit et les flux touristiques ne sont pas vendeurs pour eux.

Dans le même esprit, supposons que vous vendez un appartement tout équipé situé en rez-de-chaussée. Hélas, le métro passe juste en dessous, et on s’en rend compte. Rebelote : les vibrations et les grondements réguliers ne donnent pas envie d’acheter.

L’acheteur fait son choix final d’après sa liste de nécessités et d’envies. Il est à la recherche du meilleur rapport qualité-prix pour lui. Et il est susceptible de le trouver s’il fait partie des 10 % à aimer ce que 90 % des autres considèrent comme un défaut.

estimation à Paris 14e

L’agent immobilier : un précieux atout pour votre estimation à Paris 14e

Savoir ce que veulent les acheteurs n’est pas simple. La valeur d’un critère ou d’un autre est amenée à changer suivant les époques. Pour votre estimation, un agent immobilier à Paris 14e est donc indispensable, si vous voulez que les critères subjectifs soient réellement pris en compte.

Un tel professionnel connaît le marché immobilier local. Il y est plongé à longueur d’année. Il peut comparer votre logement avec les autres déjà vendus et en vente, et il connaît les tendances parmi les acheteurs. De plus, il dispose d’un atout supplémentaire : il a accès à des statistiques de vente (la data locale), qui lui permettent d’analyser en détail le profil social et financier des acheteurs.

En résumé, une estimation bénéficie grandement de l’aide d’un agent immobilier. Il a l’expérience et les outils nécessaires pour évaluer l’impact des critères subjectifs sur la valeur du bien.

Article écrit par:

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *