Tout sur l'immobilier à Paris 14 et alentours
location-vente d'un logement à Paris 14e
Vendre un bien

Location-vente immobilière : définition, fonctionnement et avantages

Dans une vente immobilière traditionnelle, vous signez un contrat classique et cédez la propriété du logement en échange d’une certaine somme (le montant du prix de vente). Mais avec la location-vente, les choses diffèrent quelque peu, puisque l’acheteur est locataire pendant un temps avant de devenir propriétaire du logement. Comment fonctionne la location-vente d’un logement à Paris 14e ? Quels en sont les avantages – pour le locataire-accédant comme pour le vendeur ? Faisons le point.

Le principe de la location-vente d’un logement à Paris 14e

Le principe de location-vente d’un logement à Paris 14e est simple : c’est un croisement entre un bail locatif et un contrat de vente classique. Le locataire-accédant occupe le bien un certain temps, en vous versant un loyer tous les mois. À la fin de cette durée de location définie en amont, le locataire devient propriétaire en échange de la somme convenue. On parle aussi de location-accession, un peu sur le modèle de ce qui se fait pour les automobiles.

La location-vente à terme immobilier donne au locataire-accédant les mêmes obligations qu’à un locataire traditionnel. Toutefois, aux yeux de la copropriété, il est déjà considéré comme le propriétaire de l’appartement. Il peut donc participer aux assemblées générales.

De votre côté, vous ne pouvez plus jouir de votre bien jusqu’à ce que l’option sur le logement soit levée. Attention, toutefois : c’est à vous de régler les charges de copropriété.

Le fonctionnement d’une location-vente

Dans le cadre d’une location-vente d’un logement à Paris 14e, vous établissez un double contrat.

  • D’abord, le contrat de location. Il porte toutes les mentions nécessaires comme l’adresse du bien immobilier concerné, le prix de vente final, la date d’arrivée du locataire, la durée prévue d’occupation, le montant du loyer et des charges, etc. Rien ne vous empêche de signer également un avant-contrat de vente, indépendamment de ce document.
  • Ensuite, le contrat de vente, à signer avec le locataire-acheteur. La propriété du logement est cédée à l’acquéreur en échange du versement du prix de vente déterminé lors de la signature du contrat de location (en fonction des clauses d’actualisation au regard des prix du marché, qui auront peut-être changé).

Qu’en est-il de l’aspect financier ? Dans le cadre d’une location-vente d’un logement à Paris 14e, le locataire-acheteur verse une redevance au vendeur. Son montant en fixé en tenant compte des capacités financières de l’acquéreur. Elle se compose…

  • D’un loyer mensuel, auquel il faut ajouter les charges ;
  • D’une épargne qui fonctionne comme un dépôt de garantie de progressif, dont le montant est déduit du prix de vente lors de la signature finale.

location-vente d'un logement à Paris 14e

Que se passe-t-il si le locataire décide de ne plus acheter ?

Au bout du délai défini dans le contrat, votre locataire-acheteur doit lever l’option mise sur votre logement. Il peut alors acheter ou se rétracter.

  • S’il choisit d’acheter, vous n’avez plus qu’à signer un acte définitif de vente. Attention, toutefois : la clause suspensive rattachée au crédit immobilier reste valable : votre acquéreur doit pouvoir compter sur sa banque.
  • S’il préfère se rétracter, le contrat de location-vente est résilié illico. Vous conservez les sommes perçues au titre des loyers, mais il faut restituer les montants consentis au titre de l’épargne. Vous pouvez toutefois demander réparation et exiger de votre locataire qu’il vous verse une indemnité (égale à 1 % du prix de vente). L’occupant doit quitter les lieux à l’issue du délai imparti.

Si vous souhaitez reculer, c’est votre locataire-accédant qui peut vous réclamer une indemnité (jusqu’à 3 % du prix de vente).

Pour en savoir plus au sujet de cette option de transaction, pourquoi ne pas prendre conseil auprès d’un professionnel de l’immobilier ? Au passage, vous pourrez peut-être découvrir d’autres moyens de céder la propriété de votre logement (vente en viager, échange de biens, etc.).

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *