Tout sur l'immobilier à Paris 14 et alentours
Vendre un bien

Comment savoir si votre acheteur est fiable ?

Dans le cadre d’une vente immobilière, il ne suffit pas de trouver un acheteur : il faut surtout trouver le bon ! Comprendre : celui qui sera capable d’aller jusqu’au bout de la transaction sans faiblir. La viabilité de son plan de financement et sa solidité financière sont les conditions sine qua non pour que la vente se déroule comme vous le souhaitez. De ce fait, il est important de pouvoir vérifier sa fiabilité, suffisamment tôt pour ne pas handicaper votre vente immobilière à Paris 14e. Voici comment.

Pourquoi vérifier la fiabilité de l’acheteur lors d’une vente immobilière à Paris 14e ?

Un acquéreur est intéressé par votre appartement. Il vous a fait une offre que vous avez acceptée. Toute la question est la suivante : cet acheteur est-il fiable ? Pouvez-vous lui faire confiance pour aller jusqu’au bout des choses – en l’occurrence, jusqu’à la signature de l’acte définitif ? Ne risque-t-il pas de se défiler à la dernière seconde ? Ou de voir son crédit lui être refusé ?

Avant même de passer chez le notaire pour la signature d’un compromis, vous devez être sûr de la solidité financière de votre acheteur. En effet, à ce stade de votre vente immobilière à Paris 14e, vous entrez dans une zone de non-retour. Le délai de réalisation de la vente commence à partir de cette signature, et vous ne pouvez plus rien faire pour le remettre en cause. Si votre acquéreur découvre que la banque ne lui accorde pas le crédit demandé, votre transaction sera annulée… Et vous devrez tout recommencer depuis le début, par la recherche de nouveaux acheteurs.

Jauger la fiabilité de l’acquéreur est donc essentiel. Et cela, au plus tôt, avant de signer quoi que ce soit.

Comment vous assurer que votre acheteur est fiable ?

Un acheteur doit pouvoir montrer qu’il a (ou aura) la somme nécessaire à l’acquisition de votre appartement. Vous avez le droit de lui demander des pièces justificatives en ce sens. Mais cela suppose de faire preuve de diplomatie !

Soyez diplomate

Voici trois suggestions pour que l’acquéreur ne se sente pas gêné par vos demandes de pièces justificatives et vos nombreuses questions au sujet de son plan de financement :

  • Faites-lui savoir que ce sont des formalités habituelles dans le cadre d’une vente immobilière à Paris 14e.
  • Soyez vous-même pleinement transparent lors des visites et par la suite. Cela, afin d’établir un socle de confiance.
  • Impliquez-vous dans le projet de l’acheteur en lui posant des questions sur la nature de son projet. Il verra ainsi que vous vous préoccupez de lui, et pas seulement de la réussite de votre cession.

Faites attention à ce que vous demandez

Concernant le plan de financement de l’acheteur, vous pouvez lui demander de vous fournir deux types de documents :

  • Une copie de la simulation réalisée avec l’organisme prêteur ou avec un courtier (s’il a besoin d’un crédit pour acheter). Le cas échéant, il peut y ajouter une copie de sa demande de prêt aidé ou conventionné.
  • Un compromis de vente et/ou le reçu pour un acompte s’il est en bonne voie pour vendre son propre bien immobilier.

Attention : vous n’avez pas le droit de demander une fiche de paie ou une déclaration d’impôts.

Comment renforcer vos chances de réussir votre vente ?

Malgré toutes vos précautions, la fiabilité de votre acheteur n’est jamais totalement garantie. En effet, plusieurs événements peuvent entraver votre vente immobilière à Paris 14e : le prêt peut être bloqué par la banque de manière imprévue, la cession de l’acquéreur peut être remise en cause, un événement tragique peut survenir, etc.

Néanmoins, vous pouvez augmenter vos chances de réussir votre vente immobilière à Paris 14e en faisant appel à un professionnel. Votre agent immobilier de proximité a l’habitude de traiter avec des acheteurs. Il sait ce qu’il doit demander et quelles questions il doit poser pour obtenir les renseignements indispensables pour prendre une bonne décision.

Si vous ne pouvez jamais être sûr à 100 % de votre acquéreur, l’intervention d’un professionnel constitue donc un garde-fou providentiel !

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *